A propos

Mettre l’apprentissage des langues étrangères à la portée de tous

Fondé en 2014, Le Monde des Langues est un média indépendant sur les langues étrangères.

Ce site n’a qu’un seul but : vous aider à parler couramment la langue de votre choix, en rendant votre apprentissage aussi plaisant qu’efficace.

« Nuls en langues », les Français ?

Voici un cliché qu’on a répété tant de fois qu’il s’est transformé en vérité générale : pour apprendre une langue étrangère, il faudrait posséder un talent inné, sorte de don réservé à une poignée d’étonnants polyglottes.

Si vous n’avez pas ce fameux don, mauvaise nouvelle, vous êtes « nul en langues ». Peut-être vous a-t-on déjà collé cette étiquette sur le front, en vous signifiant clairement qu’il valait mieux choisir une autre voie. Bon, ce n’est pas si grave : après tout, ne dit-on pas que tous les Français sont nuls en langues ?

C’est complètement faux.

Ce mythe a marqué le point de départ d’une une réflexion qui m’a amené à créer ce site. Le constat est le suivant : dans l’immense majorité des cas, lorsqu’une personne échoue à apprendre une langue étrangère, les causes de cet échec sont à chercher moins dans les difficultés propres à la langue (grammaire, phonétique, vocabulaire…) que chez la personne elle-même.

En d’autres termes, si vous ne réussissez pas à aligner une phrase correcte dans une langue que vous avez pourtant côtoyée pendant des années, c’est parce qu’il vous manque l’essentiel : la méthode.

Apprendre les langues étrangères… ça s’apprend !

Connaissez-vous la linguistique ? C’est la science de l’étude du langage. En me penchant dessus, j’ai remarqué un phénomène intrigant : les linguistes, lorsqu’ils sont confrontés à une langue inconnue, arrivent à en comprendre le fonctionnement et l’apprennent généralement beaucoup plus vite que la moyenne.
Les polyglottes s’accordent d’ailleurs pour dire que plus on apprend de langues, plus il devient facile d’en apprendre de nouvelles. Pourquoi ?

Tout simplement parce que ces personnes, que nous percevons comme étant « bonnes en langues », comprennent les mécanismes propres au langage et savent s’en servir pour apprendre plus efficacement.

On apprend toujours mieux ce que l’on comprend. Une évidence ? Pas pour tout le monde, hélas.

Le problème de l’enseignement traditionnel

Il est effarant de constater que des lycéens arrivent au bac sans être capables de tenir une conversation dans une langue qu’ils ont pourtant apprise pendant sept ans.

Sept ans. Pour rien, ou presque. Quel gâchis.

Je ne tomberai pas dans la facilité consistant à taper sur les enseignants. Certains sont d’excellents pédagogues qui se démènent comme ils peuvent dans un système scolaire archaïque. Toujours est-il que l’étude des langues en France aurait besoin d’un bon dépoussiérage.
Franchement, les listes de vocabulaire ou de verbes forts qui ont hanté votre adolescence, les avez-vous trouvées efficaces ?

Le problème de cet enseignement, c’est qu’il est bloqué dans une approche traditionaliste et préfère se concentrer sur ses « bonnes vieilles méthodes », valorise le travail-souffrance au détriment de l’efficacité et ignore au passage plusieurs décennies de découvertes scientifiques sur le fonctionnement du cerveau.

J’avais donc envie de proposer une approche plus moderne et motivante.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Pierre et au cours de ma vie, j’ai eu l’occasion de m’initier aux langues suivantes : allemand, anglais, finnois, italien et japonais. Je ne les parle pas à la perfection, mais j’y travaille !

avatar

Qu’une chose soit claire : je ne suis pas un génie des langues et je ne prétendrai jamais l’être. Comme tout le monde, j’ai mes difficultés, mes points de blocage et mes moments de démotivation. Considérez-moi plutôt comme un ami et un conseiller qui a beaucoup expérimenté. Je me suis planté (souvent), j’ai fait de belles avancées (parfois) et j’en ai retiré une certaine expérience de l’apprentissage des langues, que je partage avec vous aujourd’hui.

Ma méthode : l’immersion active

Comment les enfants apprennent-ils leur langue maternelle ? En étant immergés en permanence dans un bain linguistique et en étant actifs dans le développement de leurs compétences communicationnelles.

Le principe est donc simple : reprendre le processus que les enfants suivent de manière inconsciente pour en faire un système adapté à notre fonctionnement d’adultes. Logiquement baptisée immersion active, ma méthode repose sur deux fondamentaux :

L’immersion

Contrairement à une idée reçue, il n’est absolument pas nécessaire de vivre dans un pays pour en apprendre la langue. Il est tout à fait possible de s’immerger dans une langue et de maintenir un contact quotidien avec elle, sans même sortir de chez soi. Bon, sortez un peu de chez vous quand même, ce sera plus amusant.

Le cerveau humain est naturellement conçu pour retenir les informations importantes, autrement dit celles qui reviennent très souvent. Plus vous intégrerez votre langue cible dans votre vie quotidienne, plus vite vous l’apprendrez.

Une posture active

C’est sans doute l’erreur la plus grave et la plus courante chez les apprenants : recevoir l’enseignement de manière passive et croire qu’il faut attendre de maîtriser suffisamment la langue avant de l’utiliser.
Une langue étrangère s’apprend en la pratiquant le plus souvent possible, à l’écrit comme à l’oral. Il ne vous viendrait pas à l’idée de devenir musicien simplement en écoutant des disques, sans jamais toucher un instrument ?
Pour cette raison, vous devez être actif et utiliser la langue dès que vous êtes capable de construire vos premières phrases.

Cet aspect va même plus loin : apprenez la langue qui vous ressemble, pas celle qu’on essaie de vous imposer. Avez-vous vraiment besoin de connaître par cœur des listes de vocabulaire portant sur un domaine dont vous ne parlez jamais ?

Que trouverez-vous sur ce blog ?

Ma mission : vous accompagner dans votre apprentissage et vous aider à concrétiser ce projet, quelle que soit votre langue cible.

Sur Le Monde des Langues, vous trouverez donc :

  • Des articles et des vidéos portant sur toutes les facettes de l’apprentissage d’une langue étrangère, de l’écriture à la prononciation en passant par le vocabulaire. Vous serez donc sûr de partir sur des bases solides.
  • Des conseils sur des aspects souvent négligés, pourtant fondamentaux si on veut réussir : motivation, confiance en soi, gestion du temps… On ne les enseigne jamais à l’école et c’est bien dommage.
  • Une totale indépendance : le site est entièrement financé par mes soins, pas par des entreprises qui pourraient être tentées d’influencer sa ligne éditoriale. Si je décide de mettre en avant des produits et services créés par des tiers, c’est uniquement parce que je les ai trouvés suffisamment utiles pour vous. Je refuse régulièrement des propositions de partenariats qui ne me semblent pas pertinentes.
  • Des articles invités écrits par des spécialistes : je ne parle (malheureusement) pas toutes les langues, je cède donc régulièrement la plume à des contributeurs externes pour vous proposer le contenu le plus exhaustif qui soit.

Prêt à redécouvrir l’apprentissage des langues ?

Dans ces colonnes, vous ne trouverez pas de recette miracle : si vous attendez une formule pour apprendre sans effort, alors passez votre chemin, car il va falloir travailler. Cela dit, travailler avec des objectifs clairs, dans un environnement motivant et avec des résultats bien réels ne sera jamais désagréable.
En revanche, si vous êtes à la recherche d’un média traitant l’apprentissage des langues avec sérieux, humour et impartialité, vous avez frappé à la bonne porte.

Je vous souhaite la bienvenue sur Le Monde des Langues.

Pour aller plus loin

Si mon approche vous intéresse, je vous invite à télécharger ce guide que j’ai écrit sur l’apprentissage des langues, via le formulaire ci-dessous. Vous y trouverez toutes les informations qui vous permettront de bâtir un projet aussi durable qu’efficace.

Graphisme : Victor Jeanneret