Comment s'immerger dans
une langue et l'acquérir naturellement

(même si vous n'êtes pas dans le pays)

La méthode rusée pour réaliser une immersion linguistique complète depuis votre canapé,

Sans vous transformer en ermite ni devoir tout plaquer pour aller vivre à l'étranger.

A l'origine de l'un des plus grands mythes
sur l'apprentissage des langues

Sans doute le lieu commun le plus toxique pour les débutants :

"Le seul moyen de parler une langue, c'est de partir dans le pays et de l'apprendre en immersion !"

D'accord... mais si vous ne pouvez justement pas y aller, dans le pays ?

Parce que vous avez une vie bien installée chez vous.

Une famille, des amis.

Un travail ou un cursus universitaire en cours.

Des obligations diverses et variées qui font que non, vous ne pouvez pas tout quitter du jour au lendemain pour partir jouer les globe-trotters.

Et c'est bien dommage. Parce que l'immersion est un ingrédient indispensable au bon apprentissage d'une langue.

Une langue ne s'apprend pas,
elle s'acquiert en immersion

Le linguiste américain Stephen Krashen, professeur émérite à l'Université de Californie du Sud, établit une distinction nette entre acquérir et apprendre une langue.

C'est "l'hypothèse acquisitionapprentissage" (ou acquisition–learning hypothesis en anglais).

Pour s'approprier une langue étrangère, il existe donc deux grands systèmes :

  • L'acquisition : un processus en grande partie inconscient, similaire à celui que connaissent les enfants lorsqu'ils s'imprègnent de leur langue maternelle. Au travers d'interactions avec la langue (orale comme écrite), vous en obtiendrez une maîtrise intuitive.  
  • L'apprentissage : un processus conscient, qui a généralement lieu dans un environnement académique (école, université...). Il vous permettra de connaître le fonctionnement de votre langue cible, par exemple ses règles de grammaire et leurs exceptions.

Comparaison entre l'apprentissage et l'acquisition

Pour que ce soit plus clair, j'ai résumé les principales différences entre ces deux systèmes dans un tableau.

Approche "apprentissage"

Approche "acquisition"

Processus conscient

Processus inconscient

Accent mis sur la théorie
(analyse de la langue)

Accent mis sur la pratique
(utilisation de la langue)

Enseignement prédéfini

Parcours personnel

Priorité donnée à la langue écrite

Priorité donnée à la langue orale

Activités sur la langue

Activités dans la langue

Usage fréquent de la langue maternelle

Usage rare de la langue maternelle

Approche descendante
(part du professeur)

Approche ascendante
(part de l'élève)

Développe une connaissance
(de la morphologie de la langue)

Développe une compétence
(expression dans la langue)

Si les deux approches ont leurs mérites, Krashen penche nettement pour la première.

En effet, l'acquisition, centrée sur vous, est beaucoup plus importante que l'apprentissage, plutôt centré sur la figure du professeur.

Le problème que soulève ce modèle, c'est que la pédagogie classique repose presque exclusivement sur l'apprentissage, au détriment de l'acquisition.

Elle est donc logiquement peu efficace.

Pire, elle risque de vous faire complètement passer à côté de votre objectif.

Les périls d'un apprentissage sans immersion

Une approche uniquement basée sur l'apprentissage n'est pas sans conséquences. Voici les dangers qu'elle fait peser sur vous :

  • Connaître votre langue cible comme un modèle abstrait, désincarné : vous êtes capable d'expliquer ce que sont l'accusatif ou le présent continu, mais pas de demander votre chemin dans une gare ;
  • Apprendre par cœur du vocabulaire, que vous serez capable de restituer pour un examen, mais qui vous restera sur le bout de la langue lors d'une conversation ;
  • Comprendre facilement les mots d'une phrase, mais pas le sens de la phrase entière (avec comme double punition l'impression que votre interlocuteur parle trop vite) ;
  • En vous concentrant trop sur votre correction, finir par être terrifié à l'idée de faire des fautes. Au lieu d'y prendre plaisir, vous vous retrouvez vite paralysé au moment de parler ;
  • Avoir une mauvaise prononciation, due à une trop grande exposition à la langue écrite : dans ces conditions, difficile de prendre confiance en vous à l'oral ;
  • Vous exprimer de manière robotique, en formant des phrases certes grammaticalement justes, mais qui manquent cruellement de naturel.

Autrement dit, le syndrome classique de l'étudiant qui a décroché une note très honorable au TOEFL... mais qui après 7 à 10 ans d'anglais n'arrive toujours pas à prendre part à une discussion.

Acquérir naturellement une langue
pour la parler vraiment

Vous avez passé plusieurs mois voire plusieurs années à apprendre une langue de manière sérieuse, mais les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes ?

Sans doute est-ce parce que vous êtes resté trop longtemps dans une perspective d'apprentissage, plutôt que d'acquisition de cette langue.

Honnêtement, difficile de vous en vouloir.

Dans notre culture, la solution qui nous vient le plus souvent à l'esprit pour apprendre (tiens donc !) une langue reste de prendre des cours.

Apprendre une langue à l'école ne vous aidera pas à la parler

Selon un autre principe de Stephen Krashen, "l'hypothèse du moniteur" (monitor hypothesis), les compétences développées dans le cadre du pur apprentissage permettent uniquement de contrôler ce que vous dites.

Donc de scruter vos fautes potentielles.

De gommer les déviations par rapport au standard que vous avez appris en cours.

Bref, de parler une langue plus correcte, plus châtiée.

(Avec au passage le danger de vous sur-contrôler et de ne plus rien oser dire de peur de faire des fautes...)

Le plus contre-intuitif, d'après Krashen ?

Ce processus conscient, hérité d'un apprentissage scolaire, n'est pas ce qui vous permet de produire la langue. Seulement de contrôler cette production.

Ce qui vous permet de le faire, c'est l'acquisition.

Soit le vocabulaire, les expressions et les formes grammaticales que vous aurez acquis sans même vous en rendre compte.

En immersion.

Vous exposer à la langue, petit à petit

A l'approche scolaire, Stephen Krashen oppose son "hypothèse des intrants" (input hypothesis). Derrière ce nom barbare se cache un principe d'une simplicité désarmante.

A chaque fois que vous vous exposez à votre langue cible, vous recevez une information, le fameux input.

En vous confrontant à des contenus dont la difficulté se situe un cran au-dessus de votre niveau actuel, vous recevez ce que Krashen appelle de "l'information compréhensible" (comprehensible input).

A force d'exposition, un cercle vertueux se met en place : plus vous progressez, plus vous pouvez vous attaquer à des informations complexes. Qui en retour continueront de vous faire progresser.

C'est justement grâce à cette immersion permanente, pas à pas, que vous réussirez à maîtriser la ou les langues qui vous intéressent. 

Les vertus de l'immersion

Une démarche d'acquisition naturelle de la langue repose donc sur une immersion progressive, en augmentant petit à petit le niveau de vos ressources.

En suivant ce processus, vous constaterez naturellement des progrès significatifs :

  • Un vocabulaire beaucoup plus riche, varié et nuancé ;
  • Une grammaire plus juste, sans vous embarrasser avec les plus fins détails de la théorie ;
  • Des automatismes de compréhension : pour comprendre immédiatement ce que vous lisez ou entendez ;
  • Une meilleure prononciation, acquise à force d'entendre la langue parlée ;
  • Le plaisir de vous immerger dans des contenus que vous trouvez vraiment simulants ;
  • Une plus grande confiance en vous, une aisance qui ne manquera pas d'impressionner vos amis étrangers.

L'acquisition en immersion est donc à la fois plus puissante et plus plaisante que l'apprentissage classique.

Alors, pourquoi diable est-elle si peu utilisée ?

Pour une raison aussi simple que surprenante.

En vérité, le concept d'immersion est presque toujours mal compris.

Le problème avec "l'apprentissage en immersion"

(lorsqu'il est compris de travers)

Etonnant paradoxe, n'est-ce pas ?

L'immersion est fondamentale. Elle est un prérequis indispensable si vous voulez maîtriser une langue.

Et pourtant...

Ce concept est presque toujours mal compris. Dévoyé.

En résultent des mythes susceptibles de vous induire en erreur. Et donc de réduire à néant vos efforts.

Si vous croyez ou avez cru à ces mythes par le passé, difficile de vous en blâmer. Nous en sommes entourés en permanence, difficile de leur échapper.

Voici un petit florilège des pires idées reçues sur l'immersion.

Mythe n°1 : vivre dans le pays sinon rien

Si j'ai décidé de faire figurer ce cliché tout en haut de cette page, ce n'est pas pour rien.

Vous l'avez certainement entendu des dizaines de fois. Mais rarement dans la bouche de personnes polyglottes.

L'idée selon laquelle il faudrait absolument vivre à l'étranger pour bien parler une langue présente deux problèmes majeurs :

  1. Il n'est pas toujours facile de libérer plusieurs mois pour s'expatrier, abandonner même temporairement votre vie quotidienne pour en recréer une nouvelle ailleurs ;
  2. J'ai rencontré des dizaines d'expatriés qui, après plusieurs mois (voire plusieurs années) dans leur pays d'accueil, étaient tout juste capables de commander un café.

Bien sûr, si l'occasion se présente, n'hésitez pas une seconde : un séjour sur place, même court, est toujours une chance.

Mais gardez bien à l'esprit que cela ne fait pas tout.

Qu'il ne suffit pas de passer quelques mois dans un pays pour en "revenir bilingue".

C'est d'ailleurs le prétexte utilisé par des écoles de langues pour vous facturer des séjours à plusieux milliers d'euros. Ils seront certes agréables, mais vous vous retrouverez généralement dans une salle de classe, entouré de locuteurs... non-natifs.

Autant dire que ce n'est pas l'idéal pour l'immersion.

Et ne parlons même pas de la récente crise, qui nous a tous enfermés chez nous pendant plusieurs mois et qui continue de compliquer sérieusement les déplacements à l'étranger.

En comparaison, une immersion "à domicile" est beaucoup plus facile à mettre en place.

Mythe n°2 : seuls les enfants apprennent en immersion

Autre absurdité répétée à l'envi :

"Les enfants sont de vraies éponges. Ils apprennent les langues sans effort, en immersion. Puis, passé un certain âge, ce n'est plus du tout possible."

Là aussi, cette affirmation est aussi fausse que dangereuse.

D'une part parce que l'acquisition d'une langue par un enfant est loin d'être un parcours de santé.

Il faut à notre bambin plusieurs années d'écoute, puis d'essais et de corrections par son entourage, pour réussir à parler... comme un enfant.

En tant qu'adulte, vous pouvez vous permettre d'être franchement plus ambitieux.

D'autre part parce que de nombreuses études (y compris celles de Krashen) ont démontré qu'adultes et enfants suivaient le même processus pour acquérir une langue seconde.

(C'est-à-dire en plus de leur langue maternelle).

Il n'y a donc pas d'âge pour s'immerger dans une langue. Simplement une question de volonté.

Mythe n°3 : il faut regarder des films et des séries télé jusqu'à devenir bilingue

C'est un fait : nous vivons l'âge d'or de la série télé.

En quelques décennies, ces programmes sont devenus le support de fiction le plus populaire, partout sur la planète.

Cette création artistiques folle, en plus du cinéma, permet aujourd'hui de regarder des œuvres dans un nombre incalculable de langues.

Il n'a jamais été aussi facile de s'immerger dans une culture, sans même quitter son canapé.

Pourtant, au risque de doucher certains espoirs, ce n'est pas suffisant.

Le fait de "binge watcher" vos séries préférées en version sous-titrée est certes un pas dans la bonne direction, mais ne vous attendez pas à atteindre un niveau courant comme par magie.

C'est l'une des pièces du puzzle. Ni plus, ni moins.

La dure vérité sur l'immersion

Le point commun entre ces trois mythes ? Vous le devinerez sans peine.

Ils présupposent tous que l'immersion est un processus passif, hors de notre contrôle, qui ne peut se produire que dans des situations très précises.

Et c'est bien là l'erreur que font la majorité des apprenants lorsqu'ils veulent "s'immerger dans une langue".

Ils laissent faire le hasard, en croisant les doigts pour que tout se passe bien.

Mais le hasard ne fait pas toujours bien les choses.

Et beaucoup finissent déçus et se disent : "Ah, si seulement je pouvais aller vivre dans le pays ! Au moins je pourrais parler langue !".

En réalité, l'immersion est un processus actif.

C'est pour cette raison que les expats qui se content de parler une ou deux fois par jour la langue locale ne progressent pas.

Parce qu'ils ne sont pas vraiment actifs (ni réellement en immersion d'ailleurs).

C'est pour cette raison que les adultes apprennent en réalité beaucoup mieux les langues que ne le font les enfants.

Parce qu'ils savent quoi faire pour y arriver.

Enfin, c'est pour cette raison qu'enchaîner plusieurs saisons d'une série télé ne vous fera pas progresser autant que vous le souhaiteriez.

Parce que vous n'avez pas rendu ce processus véritablement actif.

Le secret pour acquérir une nouvelle langue : l'immersion active

Arrivé là, vous vous demandez peut-être :

"Si l'immersion est une telle voie royale pour maîtriser une langue, comment l'effectuer dans des conditions optimales et de manière active ?"

C'est justement ce que nous allons voir ici.

Votre parcours d'acquisition naturelle d'une langue

J'ai réfléchi à tous les éléments constitutifs d'une immersion linguistique réussie.

L'objectif : "simuler" l'expérience que vous auriez si vous viviez dans le pays et étiez constamment en contact avec la langue.

Pour la reproduire chez vous et vous créer un 'labo de langues" du XXIe siècle.

Et je ne me suis pas arrêté là.

J'ai reconstitué le parcours d'acquisition tel que le décrit Krashen, en suivant trois étapes :

  • L'immersion dans votre langue cible : la lire et l'écouter pour acquérir naturellement de nouveaux mots, expressions et structures grammaticales ;
  • La consolidation : le stade (presque toujours négligé) au cours duquel vous ancrerez durablement tout le vocabulaire découvert en immersion, au lieu de vous sentir submergé par la masse d'informations ;
  • La production : parler et écrire la langue, quand et comment le faire dans les meilleures conditions.

Ce processus, je l'ai rassemblé dans une méthode pas à pas, qui vous permettra de vous immerger dans votre langue cible, pour l'acquérir aussi facilement que si vous étiez dans son pays.

(Et si jamais vous avez la chance d'y vivre, pour le faire encore plus efficacement).

Une bulle d'immersion, depuis votre canapé

La formation que vous vous apprêtez à découvrir est un peu particulière.

Il est possible qu'elle ne ressemble à aucune autre formule d'apprentissage à laquelle vous étiez habitué.

Et surtout, je préfère être clair : il ne s'agit pas d'un cours de langue classique.

Vous n'y trouverez donc pas de vocabulaire anglais, de grammaire espagnole ou de verbes irréguliers allemands.

A la place, vous trouverez les grands principes qui vous permettront d'acquérir tout cela (et bien plus encore) de manière naturelle.

Le but ici n'est pas de vous infliger un énième apprentissage par "cours magistral", qui a justement démontré son inefficacité.

Tout le contraire : je vous montrerai comment devenir autonome dans votre immersion.

Pour créer votre propre bulle d'immersion, avec des ressources et des activités que vous aimez vraiment.

Cette façon d'aborder les langues vous intéresse ?

Alors voici ce que nous verrons ensemble dans ce programme.

Que trouverez-vous dans cette formation ?

Dans "L'immersion à la maison", je filme mon écran et je vous montre comment utiliser les meilleurs outils et ressources pour vous immerger efficacement dans la langue de votre choix (anglais, espagnol, allemand...).

Vous y découvrirez notamment :

  • Ce qu'est vraiment l'immersion (et ce qu'elle n'est pas) et pourquoi elle est indispensable si vous espérez maîtriser une langue ;
  • Pourquoi vivre à l’étranger n’est absolument pas un prérequis pour bien apprendre une langue (c’est même souvent l’inverse qui se produit) et que faire à la place ;
  • Pourquoi même le meilleur cours ne vous permettra jamais (seul) d’apprendre une langue à un bon niveau et comment l’acquérir de façon réellement intuitive ;
  • Les deux types d’immersion principaux avec leurs avantages, ainsi que la marche à suivre pour les développer de manière équilibrée ;
  • Comment façonner votre bulle d’immersion (en partant de votre langue cible, de vos objectifs et de votre niveau actuel), pour vous créer un environnement encore plus stimulant que si vous viviez dans le pays ;
  • Le plan d’action pour réaliser votre immersion au quotidien, pour toujours savoir quoi faire et surtout dans quel ordre le faire ;
  • L’affaire criminelle anglaise qui a défrayé la chronique… et qui explique pourquoi vous comprenez les mots d’une phrase pris séparément, mais pas la phrase entière ;
  • Comment reconstituer rapidement le puzzle d’une phrase (même si votre interlocuteur parle vite), grâce à l’approche du « dessin animé » ;
  • La méthode, inspirée de mon expérience de traducteur, pour atteindre une compréhension profonde de votre langue cible, ainsi qu’une expression plus naturelle ;
  • Les meilleures techniques d’immersion auditive, qui vous permettront de détourner les supports les plus populaires (comme les podcasts, YouTube ou Netflix), pour les transformer en véritables machines à améliorer votre compréhension orale ;
  • L’outil magique (inconnu du grand public) pour « aspirer » les mots et expressions de vos films et séries préférés et les mémoriser sans effort, sans devoir ingurgiter d'interminables listes de vocabulaire ;
  •  Comment exploiter au mieux l’immersion écrite, pour enrichir considérablement votre expression grâce à la lecture ;
  • Comment optimiser votre immersion pour retenir durablement ce nouveau vocabulaire (et arrêter enfin de l’oublier au fur et à mesure) ;
  • L’astuce productivité qui vous fera gagner plusieurs heures par mois : comment toujours avoir la prononciation d’un mot, enregistrée par un locuteur natif, sans avoir à la chercher à la main (le tout grâce à un obscur programme de bidouilleurs, expliqué pas à pas) ;
  • Quand et comment « produire » votre langue cible (c’est-à-dire la parler et l’écrire) pour des résultats optimaux ;
  • La redoutable approche « par mimétisme », pour aller chercher la langue auprès de ses locuteurs natifs et la parler plus rapidement, en améliorant au passage votre prononciation.

TOTAL : 13 modules, 3h44 de vidéo

Pour aller plus loin

En plus des vidéos, vous trouverez dans la formation les bonus suivants :

Bonus n°1 : les fiches pratiques


Elles vous aideront à assimiler le contenu des différents modules et à passer rapidement à l'action.

  • Les fiches pratiques : le plan pour suivre plus facilement la formation et la stratégie pour choisir vos ressources et activités.
  • La liste des meilleures ressources : l'ensemble des ressources citées dans la formation (plus quelques autres !), qui ont fait leurs preuves.

+

Bonus n°2 : l'accompagnement, à volonté


Chaque projet d'apprentissage est unique. C'est pourquoi j'assure un suivi personnalisé pour chaque personne qui en fait la demande.

  • Réponse aux e-mails : vous avez une question ? Il vous suffit de me la poser par e-mail via la messagerie interne et j'y répondrai dans les plus brefs délais, même dans plusieurs mois.
  • Accès au groupe privé sur Facebook : cette communauté vous permettra d'échanger en petit comité et de profiter de conseils et ressources supplémentaires, que je ne donne nulle part ailleurs.

Acquérir une langue en immersion : plus que des techniques

Passer de l'apprentissage classique, scolaire, à l'acquisition en immersion peut s'avérer déroutant.

Cette transition vous amènera à revoir en profondeur la manière dont vous envisagez les langues.

Et à passer d'une approche trop souvent analytique, qui vous donne des connaissances sur votre langue cible, mais qui vous aide rarement à bien la parler...

...à une approche plus globale et pratique, qui vise à vous doter de compétences : autrement dit, parler langue.

Mais si vous acceptez de faire le grand saut, vous découvrirez une stratégie non seulement plus efficace, mais aussi plus motivante.

Et une fois que vous en aurez pris l'habitude, croyez-moi, vous ne souhaiterez revenir en arrière pour rien au monde.

Maintenant, imaginez si vous pouviez...

  • Mémoriser facilement de nouveaux mots en contexte, sans devoir vous imposer des listes de vocabulaire ennuyeuses ;
  • Découvrir une culture telle que la voient ses locuteurs natifs : immergez-vous dans les contenus que vous aimez vraiment ;
  • Parler de manière naturelle, en utilisant des expressions de la vie de tous les jours, et comprendre facilement ce qu'on vous dit ;
  • Lire des textes même complexes, sans que cela ne vous épuise autant qu'un semi-marathon ;
  • Découvrir des techniques d'apprentissage de pointe, sans devoir perdre du temps à chercher ce qui fonctionne pour vous.

Bien sûr, vous n'atteindrez pas ce résultat en l'espace d'une semaine.Soyons réalistes.

Mais si vous maintenez le cap et réalisez chaque jour une immersion intensive, vous constaterez vite un réel changement dans vos compétences linguistiques.

L'immersion, démystifiée

J'ai conçu cette formation dans un seul but : pour qu'elle vous fasse gagner du temps.

Dès à présent, vous pouvez commencer à vous immerger dans votre langue cible. Un bain d'immersion intensif vous donnera à coup sûr des résultats.

Vous pouvez également suivre la feuille de route que je vous propose ici, qui vous permettra d'aller encore plus vite et de savoir quoi faire et dans quel ordre.

Vous y trouverez des concepts théoriques transformés en plan d'action concret.

Des logiciels peu connus et il est vrai assez techniques, expliqués pas à pas pour les rendre simples à utiliser. 

Il suffira de suivre ce que je vous montrerai sur mon écran, même si l'informatique reste une science obscure pour vous.

Si vous suivez ces conseils, d'ici quelques jours, vous aurez une bulle d'immersion quotidienne prête à l'emploi.

Et vous pourrez vous lancer sans plus tarder dans l'acquisition d'une langue en immersion.

Cette formation vous correspond-elle ?

Mes méthodes ne sont pas faites pour tout le monde. Celle-ci ne fait pas exception.

Elle sera faite pour vous uniquement si vous vous retrouvez dans la majorité des points suivants :

  • Vous préférez apprendre de manière autonome, en organisant vous-même votre immersion (même si je reste bien entendu joignable à tout moment pour vous guider) ;
  • Vous ne cherchez pas une méthode de langue scolaire centrée sur une langue (anglais, allemand, espagnol...), mais plutôt une stratégie qui vous permettra d'apprendre n'importe quelle langue de manière efficace ;
  • Vous avez la motivation nécessaire pour mener votre projet à bien. Maîtriser une langue à un bon niveau demande de la patience et un investissement personnel, il n'existe pas de raccourci magique ;
  • Les langues représentent quelque chose d'important pour vous. Que ce soit dans un but professionnel, par passion pour une culture ou simplement pour le plaisir de la découverte, le fait d'être polyglotte fait partie de vos objectifs personnels.

Vous vous reconnaissez dans cette description ?

Dans ce cas, vous trouverez dans "L'immersion à la maison" tout ce dont vous avez besoin pour structurer votre apprentissage d'une langue étrangère.

Que vous soyez un parfait débutant ou non, elle vous fera gagner un temps précieux, en vous aidant à vous focaliser sur les actions qui donnent de vrais résultats.

Et ceci afin d'atteindre votre objectif final : augmenter votre vocabulaire actif, que vous saurez retrouver quand vous en aurez besoin, améliorer votre expression comme votre compréhension et affûter votre accent.

pour le dire plus simplement : parler votre langue cible avec aisance et fierté.

Prêt à passer à l'action ?

Suite au lancement de cette formation, fin juillet 2020, vous avez été nombreux à m'écrire pour me dire que vous étiez en vacances à ce moment-là.

J'ai donc décidé de vous faire profiter d'une "session de rattrapage", avec les mêmes conditions avantageuses.

Cette semaine (jusqu'à ce dimanche 13/09), vous bénéficiez donc d'une remise de 80 € sur le prix normal.

Voici comment vous inscrire

Sur la page de confirmation, renseignez vos informations et choisissez la formule qui vous arrange le plus (un paiement unique de 119 € ou trois mensualités de 39,67 €).

Immédiatement après votre inscription, vous recevrez par e-mail un lien qui vous permettra de vous connecter à votre espace privé, protégé par un mot de passe.

La formation y restera disponible 24h/24, sans limite de durée.

Il ne vous restera alors plus qu'à vous immerger dans votre langue cible.

Cette session sera ouverte jusqu'au dimanche 13 septembre à 23h59 (heure de Paris). Après quoi les inscriptions seront fermées pour une durée indéterminée.

La formation est encore disponible à son tarif de lancement pendant...

00
Jours
00
Heures
00
Minutes
00
Secondes

Oui, je veux acquérir une langue en immersion !

Jusqu'au dimanche 13/09, la formation (03h44 de vidéo + les fiches pratiques) au tarif de 199 119 € TTC.

Il est possible de régler en une fois ou en trois fois sans frais.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Pierre et je vous accompagnerai dans votre immersion linguistique.

J'ai eu l'occasion d'apprendre cinq langues étrangères (allemand, anglais, finnois, italien, japonais) et d'aider des centaines d'apprenants comme vous à atteindre leurs objectifs.

Dans cette formation, j'ai décidé de vulgariser des concepts d'apprentissage peu connus en Francophonie, puis de vous les proposer sous la forme d'une méthode accessible à tous.

GARANTIE "RÉSULTATS OU REMBOURSÉ"


Cette formation est garantie "Résultats ou remboursé" pendant 30 jours. Ce qui signifie que si vous prenez vraiment la peine d'appliquer mes méthodes, mais n'obtenez pas les résultats escomptés, je vous rembourserai intégralement.


Le cas échéant, une preuve de votre engagement vous sera demandée. Merci donc de vous inscrire uniquement si vous avez pris la décision ferme de suivre la formation jusqu'au bout.

Vous avez des questions ?

De quoi s'agit-il ici ? D'un cours de langue ?

Combien de temps dure la formation et quand pourrai-je y accéder ?

S'agit-il d'une nouvelle formation, ou d'une refonte d'un ancienne ?

Comment se déroule la formation, exactement ?

La formation ouvre-t-elle l'accès à un accompagnement ?

Quels sont les modes de règlement proposés ?

J'ai commandé la formation, mais je n'ai pas reçu mes liens d'accès, que faire ?

S'il vous reste la moindre question, contactez-moi directement à cette adresse : contact@mondelangues.fr.

Lancez-vous maintenant pour seulement 119 € (ou 39,67 € par mois pendant 3 mois)

La formation est encore accessible avec la remise de 80 € pendant...

00
Jours
00
Heures
00
Minutes
00
Secondes

Oui, je veux acquérir une langue en immersion !

Jusqu'au dimanche 13/09, la formation (03h44 de vidéo + les fiches pratiques) au tarif de 199 119 € TTC.

Il est possible de régler en une fois ou en trois fois sans frais.

P.S.: Vous avez encore des questions ou besoin de précisions ? Ecrivez-moi à cette adresse : contact@mondelangues.fr.

Le Monde des Langues 2020 - Tous droits réservés. Contact - Mentions légales