couchsurfing hébergement chez l'habitant

Couchsurfing, l’hébergement chez l’habitant

Lorsque l’on voyage, dormir à l’hôtel est rarement la solution idéale. Tarifs élevés, réservation à faire longtemps à l’avance, manque de choix, isolement… Les raisons de se tourner vers un autre type d’hébergement sont nombreuses, nous allons donc parler aujourd’hui du logement chez l’habitant et plus particulièrement du service le plus connu dans ce domaine, Couchsurfing.

Note préliminaire : j’ai tout d’abord hésité à écrire cet article sur Couchsurfing. N’ayant pas utilisé le service depuis quelques années et au vu des nombreux changements survenus depuis (notamment la modification de son statut en 2011), j’ai craint de faire quelques erreurs et approximations, notamment en apportant des informations qui n’étaient plus d’actualité.
Néanmoins, il serait dommage de passer sous silence ce site incontournable, que certains d’entre vous ne connaissent peut-être pas, et les conseils que je m’apprête à vous donner restent valables quel que soit le service d’hébergement chez l’habitant utilisé.

Présentation du site

Lancé en 2004, Couchsurfing est un service permettant à des particuliers d’offrir un hébergement ponctuel et gratuit à d’autres personnes. Le principe est simple : si vous décidez de voyager dans un endroit particulier, vous pouvez rechercher des hôtes potentiels vivant dans la région et leur envoyer une demande d’hébergement, à laquelle ils répondront favorablement, ou non. Couchsurfing constitue donc un choix idéal pour qui souhaite découvrir un pays et nouer des liens avec sa population.
De la même manière, vous pouvez indiquer sur le site que vous êtes prêt à accueillir des voyageurs, soit pour les héberger, soit pour discuter autour d’un café si vous ne pouvez pas faire plus.

Petite astuce avant de passer à la suite : dans un registre moins exotique, pensez à ce type de logement si vous devez passer la nuit dans une ville loin de chez vous. Par exemple, il y a quelques années, j’ai pu être hébergé en Couchsurfing dans une ville du nord de la France où je devais passer un concours. J’y ai donc passé une soirée bien plus sympathique que si j’étais resté à m’ennuyer dans une chambre d’hôtel.

Obtenir un hébergement

Créer un profil attrayant

Avant tout chose, il convient de s’inscrire sur le site. La procédure ne présentant aucune difficulté particulière, je ne m’étendrai pas dessus. L’utilisation du service est entièrement gratuite, mais il est possible de verser une petite somme pour obtenir un statut « vérifié » ; ce n’est toutefois pas obligatoire.
Autant que possible, faites en sorte de rendre votre profil aussi complet et agréable à consulter que possible. Ne perdez pas de vue que cette page est en quelque sorte la vitrine de votre personne : mettez une ou plusieurs photos, des informations sur vous, mentionnez les langues que vous parlez, bref, soyez exhaustif. Plus votre profil sera fourni, plus vous aurez de sujets de conversation et d’occasions de briser la glace avec vos interlocuteurs.

Contacter des hôtes potentiels

En utilisant le moteur de recherche de Couchsurfing, il est possible de sélectionner un certain nombre d’hôtes, suivant des critères que vous aurez définis en fonction de vos besoins. Ensuite vient la partie la plus chronophage du processus, contacter les utilisateurs du site un par un. Voici une liste de conseils vous permettant d’augmenter vos chances de trouver votre bonheur :

  • Commencez vos recherches dès que possible : en effet, même si Couchsurfing autorise plus de souplesse qu’un hôtel où il faut réserver longtemps à l’avance, ne perdez jamais de vue que c’est un peu la loterie. Certains hôtes seront amenés à décliner votre demande, d’autres ne vous répondront tout simplement pas. Evitez donc de vous y prendre à la dernière minute !
    Cela étant dit, sachez aussi faire preuve de mesure : bien peu de gens seront capables de vous donner une réponse si vous les contactez six mois à l’avance !
  • Soignez votre message : gardez à l’esprit que les hôtes vous hébergeront chez eux, sans attendre de contrepartie. C’est donc la moindre des choses que de rédiger un message courtois, où vous indiquez clairement vos besoins. Fuyez le copier-coller et adaptez chaque message à son destinataire, en vous inspirant au besoin des informations présentes sur sa page de profil. Il ne s’agit bien sûr pas de tomber dans la démagogie, mais de montrer à la personne contactée que vous avez réellement envie de faire sa connaissance. Je vous recommande donc de vous adresser en priorité à des utilisateurs dont le profil vous a particulièrement attiré : les mots vous viendront plus facilement.
  • Restez réaliste dans vos attentes : il peut être tentant d’attendre d’un hôte qu’il vous accueille pendant plusieurs semaines, puis de déclarer close la question de l’hébergement. Dans les faits, il est rare qu’une même personne vous ouvre ses portes plus de trois jours de suite. Plus vous resterez modeste dans vos attentes, plus vous aurez de chances de recevoir une réponse positive et, pourquoi pas, de négocier un séjour plus long.
  • Contactez les personnalités influentes : dans chaque ville, vous trouverez des passionnés de Couchsurfing reconnus par leurs pairs, pour qui héberger des voyageurs est une activité courante. Bien sûr, cette visibilité fait que leur emploi du temps est très chargé, mais même s’ils ne peuvent vous recevoir, ils seront généralement ravis de vous aiguiller vers d’autres hôtes ou de vous donner des conseils en tout genre.

couchsurfing hébergement habitant

Préparer votre départ

Plusieurs couchsurfeurs ont accepté de vous héberger quelques jours et la date de votre départ approche à grand pas. Pensez tout d’abord à recontacter vos futurs hôtes pour vous assurer qu’ils sont toujours en mesure de vous accueillir, mais aussi pour leur demander toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin : numéro de téléphone, adresse, station de transports en commun la plus proche de leur domicile…
Prenez également un petit cadeau pour chacun de vos hôtes. Nul besoin d’y mettre le prix, l’intention sera toujours appréciée. Pour les denrées alimentaires, vérifiez toutefois que vous avez le droit de les faire entrer dans un pays, certains Etats étant particulièrement restrictifs sur ce point.

La vie en Couchsurfing

Etre reçu par un particulier est toujours une expérience enrichissante, à vous de faire en sorte que le plaisir soit partagé : adaptez-vous aux horaires de vos hôtes, proposez-leur votre aide et veillez à être un invité agréable. Certaines conditions peuvent être perçues comme contraignantes, par exemple si l’on vous demande de ne pas rentrer après une certaine heure alors que vous aviez prévu de faire la fête, mais c’est à vous de faire un effort.

Pendant votre séjour, n’hésitez pas à proposer des activités ou demander conseil à vos hôtes : ils sauront vous guider vers les bonnes adresses, loin des endroits touristiques souvent sans âme.
Pensez également à consulter régulièrement le site de Couchsurfing pour être informé des événements organisés dans la ville que vous visitez. En effet, les hôtes comme les voyageurs se retrouvent souvent autour d’activités variées, comme aller prendre un verre ou visiter un musée. C’est pour vous l’occasion de tisser des liens avec la communauté locale et de faire connaissance avec d’autres globe-trotters qui, sait-on jamais, pourraient vous accueillir lors d’un prochain voyage.

De retour chez vous

Une fois votre voyage terminé, n’oubliez pas de laisser une évaluation à chaque personne vous ayant hébergé. Cette démarche est particulièrement importante, dans la mesure où elle permet de donner plus de visibilité aux hôtes qui le méritent. Si votre séjour ne s’est pas bien passé, il est possible de laisser une évaluation négative ;  le cas échéant, essayez d’être constructif et mesuré dans vos propos. Peut-être la personne traversait-elle une mauvaise passe, il serait dommage d’en brosser un portrait plus sombre que nécessaire.
En retour, vous recevrez des évaluations, qui viendront enrichir votre profil et vous faciliteront la tâche lorsque vous organiserez votre prochain voyage.

J’espère vous avoir convaincu des bénéfices inhérents à ce type d’hébergement : gratuité, contact humain, rupture avec l’anonymat de l’hôtellerie. Si vous avez déjà utilisé Couchsurfing pour voyager ou héberger quelqu’un, n’hésitez pas à faire un retour d’expérience en commentaire.
Bon voyage !

Crédit photo : DaveAustria.com sur Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *