Par Pierre

21 septembre 2020

Vous avez besoin de maîtriser une langue pour un projet personnel ou professionnel, mais elle n’est franchement pas votre tasse de thé. Alors, que faire ? Surmonter votre première impression et y aller tout de même ? Ou bien renoncer et préférer une langue qui vous paraît plus agréable ? Voici mon avis sur la question, avec des pistes pour faire le bon choix.

Faut-il absolument aimer une langue pour l’apprendre ?

Une fois votre choix arrêté sur une langue, vous trouverez tous les conseils pour l’apprendre sur la chaîne.

D’autres contenus pour bien choisir une langue

Vous hésitez entre plusieurs langues ? Voici d’autres articles et vidéos pour vous décider en toute connaissance de cause.

Pierre

Fondateur du Monde des Langues, j'aide les passionnés de langues à devenir plus autonomes et à atteindre leurs objectifs. J'ai eu l'occasion d'apprendre l'allemand, l'anglais, le finnois, l'italien et le japonais.

Ces articles vous intéresseront aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

  1. Salut Pierre,

    Le sujet est en effet très intéressant.
    J'aimerai partager mon expérience afin d'obtenir ton avis.
    Je suis née française de mère allemande et de père français.
    L'allemand a (de fait) fait parti de mon enfance cependant je ne l'ai jamais vraiment pratiqué. Je me sentais plus obligée de l'apprendre car venant de Lorraine l'allemand a une place importante dans la culture de la région.
    J'ai grandi dans l'idée qu'étant à moitié allemande je DEVAIS apprendre l'allemand. Cependant j'ai toujours éprouvé de la résistance cet apprentissage. Possiblement car je n'ai pas de bonnes relations avec ma famille allemande. Je suppose qu'au fil du temps un blocage s'est crée. Qu'en dis-tu?

    C'est amusant car le processus a été complétement différent pour une autre langue vers laquelle je suis allée très naturellement et me sens à l'aise : l'italien.
    Je suis devenue une passionnée de la langue, du pays et des gens.
    A bien y regarder je me sens mal à l'aise avec l'allemand car 90% de mes interactions avec la langue ont été pénible pour moi. A l'inverse de l'italien une langue avec laquelle je n'ai que des bons souvenirs.

    Je suppose donc que la psychologie a un impact important ici.
    As-tu pensé à cet aspect dans l'apprentissage des langues?
    J'ai hâte de connaître ton avis sur la question.
    Bien à toi

{"email":"Adresse e-mail invalide","url":"Adresse du site invalide","required":"Champ requis manquant"}

Rejoignez mes contacts ​pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution

+ la formation gratuite "25 techniques pour apprendre votre vocabulaire" ​