langues-chinois

Pourquoi apprendre les langues étrangères ?

Si vous consultez ce site, j’imagine que vous avez déjà un intérêt pour les langues étrangères. Pourtant, même pour le plus expert des polyglottes, la question se pose constamment : pourquoi apprenons-nous les langues ? Quelles sont les raisons qui nous poussent à investir temps et énergie dans une activité qui demande tant d’efforts ?
Voici un échantillon d’avantages que l’apprentissage des langues peut vous apporter :

Voyager en sortant des sentiers battus

C’est presque une évidence : apprendre à parler plusieurs langues vous permettra de découvrir le monde par vous-même. Adieu le tourisme façon Club Med, vous aurez la possibilité d’interagir réellement avec la population et de vous faire des amis que vous n’auriez pas rencontrés autrement.
De plus, maîtriser la langue du pays rendra votre voyage plus intéressant. Non seulement vous aurez l’occasion de discuter avec des personnes ne parlant pas forcément l’anglais, mais vous aurez également accès à des services (transport, hébergement, alimentation…) plus intéressants et moins chers que ceux proposés aux touristes.

Vous épanouir professionnellement

Une bonne maîtrise de l’anglais est presque obligatoire pour décrocher un emploi intéressant et bien rémunéré dans certains domaines. Si en plus vous savez vous exprimer dans une troisième langue très recherchée, alors vous vous transformerez en atout précieux aux yeux de vos employeurs potentiels.
De bonnes capacités linguistiques vous ouvriront en outre des horizons passionnants : missions ponctuelles ou offres d’emploi à l’étranger… Le fait d’être reconnu comme un communiquant vous permettra par ailleurs de passer plus de temps à parler avec des êtres humains, au lieu de vous retrouver en tête-à-tête avec un PC du matin au soir.

Elargir vos horizons culturels

Si le français occupe une bonne place parmi les langues les plus parlées au monde, s’en contenter reviendrait à se couper d’une production culturelle considérable existant partout ailleurs. Pour vous donner un exemple parlant, seuls 4% des sites Internet sont rédigés en français, contre 56% pour l’anglais (source : W3Techs). Eh oui, la francophonie a encore du travail de ce côté-là !
En apprenant de nouvelles langues (et encore une fois, pas uniquement l’anglais), vous vous ouvrirez les portes d’un monde culturel incomparablement plus vaste. A vous les innombrables œuvres non traduites en français : films, romans, chansons, tout ce que vous voulez !

Développer votre esprit critique

Sans doute l’un des aspects que je trouve les plus intéressants : chaque langue est associée à une façon de penser, une manière spécifique de voir le monde. Il suffit d’allumer la télévision pour voir avec quelle facilité nous portons des jugements à l’emporte-pièce sur certaines cultures, sur des mentalités que nous n’essayons même pas de comprendre.
S’ouvrir aux civilisations étrangères est une occasion de remettre les choses en perspective, de regarder l’autre avec un œil neuf et plus tolérant, tout en développant son esprit critique vis-à-vis de notre système français, pas forcément exempt de reproches.

Avoir un cerveau plus performant sur le long terme

Le fait de jongler entre plusieurs langues rend le cerveau plus apte à gérer différentes tâches complexes simultanément. C’est d’ailleurs pour cette raison que plus on connaît de langages différents, plus il devient facile d’en apprendre !
A ce propos, les personnes utilisant plusieurs langues au quotidien connaissent un vieillissement cérébral plus tardif : une étude a démontré que le bilinguisme retardait d’environ cinq ans l’apparition de la maladie d’Alzheimer. D’autres chercheurs, notamment Ellen Bialystok, ou encore Peal et Lambert ont également établi un lien entre le bilinguisme et une intelligence accrue, notamment chez l’enfant.

Enrichir votre vie sociale

En vous immergeant dans les langues étrangères, vous ferez naturellement de nombreuses rencontres et aurez énormément de choses à raconter à votre entourage. Un mode de vie basé sur le voyage et l’apprentissage des langues vous positionnera donc d’emblée comme une personne intelligente, séduisante, avec qui il est agréable de converser.
Les polyglottes sont rarement seuls !

Vous faire plaisir… en apprenant les langues

Il serait aisé de percevoir la phase d’apprentissage d’une langue (grammaire, vocabulaire, conversation…) comme un mal nécessaire pour atteindre les avantages évoqués plus haut.
Bien au contraire ! A condition d’adopter de bonnes habitudes, le simple fait de travailler régulièrement deviendra pour vous une source de plaisir.
Se mettre à une langue, c’est découvrir un monde entièrement nouveau, et progresser petit à petit en parlant, lisant et écrivant cette langue est une gratification de tous les instants.

Que vous soyez débutant ou expert en langues, j’espère que ces quelques lignes auront su vous (re)motiver. Ne perdez cependant pas de vue l’essentiel : trouvez vos propres raisons d’apprendre les langues, elles seules vous donneront la force d’atteindre vos objectifs tout au long de votre apprentissage !

Crédit photo : Peter Griffin

Les 6 clés pour parler allemand

2 réflexions au sujet de « Pourquoi apprendre les langues étrangères ? »

  1. Thomas

    https://fastfrenchlearning.ch
    Bonjour Pierre,

    J’ai découvert ton blog il y a peu de temps et je le trouve très clair et simple.
    J’ai créé un blog sur l’apprentissage du français à destination des anglophones, c’est le début de mon projet, je l’ai créé en juillet 2017 et j’ai commencé à travailler dessus plus sérieusement à partir de novembre.
    Je commence donc m’intéresser à comment apprendre les langues efficacement et rapidement, j’expérimente avec l’anglais. Mon projet est d’appliquer cela à l’apprentissage du français, pour aider les anglophones.
    Je suis content d’être tombé sur cet article, il apporte un élément supplémentaire à l’article que j’ai lu la semaine dernière et que j’ai résumé sur mon blog (Antoniou, M., & Wright, S. M. (2017). Uncovering the Mechanisms Responsible for Why Language Learning May Promote Healthy Cognitive Aging. Frontiers in psychology, 8, 2217.) (il répertorie plusieurs études sans les détailler, il résume les résultats), qui date de 2017. Dans le tiens, qui date de 2013, il est mentionné qu’indépendamment du niveau d’éducation ou du genre par exemple, le bilinguisme retarde de plusieurs années l’apparition de la démence. Dans celui que j’ai lu ils disent qu’il n’y a pas d’études qui ont tenu compte de ces facteurs, maintenant je sais qu’au moins une étude existe à ce sujet.
    De plus, dans l’article que j’ai lu, il est mentionné que des études montrent que le bilinguisme ne retarde pas l’apparition de la démence, par exemple, chez des bilingues qui parlent anglais de naissance et chez ceux qui ont appris l’anglais plus tard.

    https://fastfrenchlearning.ch/the-advantage-of-being-bilingual/

    Cela me ferait plaisir d’échanger avec toi sur ce sujet et d’autres concernant l’apprentissage des langues.
    Thomas

  2. RichardT

    Tous le arguments que vous donnez sont valables! Je suis un anglais qui s’est installé à Bruxelles pour des raisons professionnels. J’ai vite commencer à apprendre le français. Je n’ai jamais compris les étrangers qui ne parlaient toujours par la langue après 10 ans dans un autre pays.
    J’ai fait beaucoup d’efforts – un progrès rapide en peu de temps n’est pas possible – et je continue à apprendre tous les jours. Mon employeur était très content de mes efforts et m’a même offert des cours particuliers dans une école de langues ( http://www.englishacademy.be )
    Maintenant, je me considère vraiment comme bilingue anglais et français. Et cela m’a rendu ma vie plus riche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.