Par Pierre

9 mai 2017

Devenir hyperpolyglotte, aucun intérêt !

Internet a apporté la starification des polyglottes, mais aussi le culte des hyperpolyglottes, soit les personnes parlant plus de six langues (ou douze selon les classifications). Si ces parcours sont admirables, il vaut mieux éviter de prendre l’hyperpolyglossie comme objectif personnel. Dans cette nouvelle vidéo, je vous livre ma vision sur cette question.

Pourquoi chercher à devenir hyperpolyglotte n’est pas un objectif viable

Lien direct : Devenir hyperpolyglotte ? Aucun intérêt !

Pour voir directement les dernières vidéos directement sur YouTube, il vous suffit de vous abonner à la chaîne.

Pour aller plus loin sur le sujet de la polyglossie

Si la fameuse « communauté polyglotte » vous intéresse, voici plusieurs articles sur cette thématique :

Si vous avez envie de rencontrer d’autres passionnés de langues, je rappelle également que la Polyglot Gathering 2017 se déroulera dans quelques semaines à Bratislava.

Pierre

Fondateur du Monde des Langues, j'aide les passionnés de langues à devenir plus autonomes et à atteindre leurs objectifs. J'ai eu l'occasion d'apprendre l'allemand, l'anglais, le finnois, l'italien et le japonais.

Ces articles vous intéresseront aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

  1. Merci Pierre pour la vidéo. C’est mon experience aussi que c’est plus enrichissant d’être motivé par une connection plus profonde et un fort désir pour savoir de la culture et pour utiliser la langue avec la société où la langue se parle.

{"email":"Adresse e-mail invalide","url":"Adresse du site invalide","required":"Champ requis manquant"}

Rejoignez mes contacts ​pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution

+ la formation gratuite "25 techniques pour apprendre votre vocabulaire" ​