Perfectionnisme

Faut-il être perfectionniste ou accepter de faire des fautes ?

Faire des fautes est absolument inévitable quand vous apprenez une langue étrangère. Face à cette situation, il y a deux écoles : soit vous tromper de manière décomplexée, sans trop prêter attention à vos erreurs, soit viser la perfection et veiller à ne jamais être pris au dépourvu. Je vous donne mon avis sur le sujet, ainsi que des techniques que j’utilise au quotidien pour m’améliorer dans les langues que j’apprends.

Devez-vous adopter l’imperfectionnisme ?

Si cette vidéo vous a plu, alors pensez à vous abonner à la chaîne !

Mea culpa ! Plus de contenus sur les fautes et autres bourdes

Voici d’autres articles et vidéos pour poursuivre cette réflexion capitale.

Pour finir, si vous voulez pratiquer la conversation pour corriger petit à petit vos fautes, je vous invite à jeter un œil à ma méthode « Conversation efficace ».

1 réflexion sur « Faut-il être perfectionniste ou accepter de faire des fautes ? »

  1. Alex

    Je me faisais récemment la réflexion et je partage ton avis : cette tendance de plus en plus répandue à glorifier les fautes fait plus de mal que de bien. L’intérêt des erreurs, c’est avant tout d’en tirer quelque chose. Si on alimente l’idée selon laquelle les erreurs peuvent être négligées et que rien ne sera jamais parfait, je vois mal comment on peut vraiment évoluer.

    Je vois ça comme un argument pour pousser les débutants à se lancer coûte que coûte. Dans ce sens-là, c’est très positif puisque ça va à contre-courant des standards de l’école (et de notre culture, comme tu l’as souligné). Et comme on le remarque souvent, le système scolaire est loin d’être la meilleure alternative pour parler une langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.