Par Pierre

6 mai 2021

Je vois régulièrement passer des méthodes soit-disant « révolutionnaires » (pour ne rien changer), qui sont en réalité basées sur la mnémotechnique. Leur contenu ? Du vocabulaire de base, accompagné de moyens mnémotechniques somme toute très basiques. Bref, la révolution attendra. Cela dit, ces méthodes ont le mérite de soulever un point important. Vaut-il mieux employer des moyens mnémotechniques déjà faits, ou bien créer systématiquement les vôtres ? Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients, alors voyons ce qui est le plus à même de vous aider dans votre apprentissage.

Vaut-il mieux créer vos propres moyens mnémotechniques, ou reprendre ceux des autres ?

Pour davantage de conseils sur la mémorisation du vocabulaire, abonnez-vous à la chaîne.

Utiliser la mnémotechnique : d’autres contenus

Voici plus de vidéos qui vous aideront à mieux apprendre votre vocabulaire :

Pour aller encore plus loin, vous pouvez également rejoindre ma grande formation sur la mémorisation, « Tout retenir ».

Pierre

Fondateur du Monde des Langues, j'aide les passionnés de langues à devenir plus autonomes et à atteindre leurs objectifs. J'ai eu l'occasion d'apprendre l'allemand, l'anglais, le finnois, l'italien et le japonais.

Ces articles vous intéresseront aussi

Comment tenir vos engagements et progresser tous les jours
Penser dans une langue étrangère : une histoire d’automatismes
60 faux-amis en anglais (et que dire à la place)
Atteindre un niveau avancé dans une langue : une perte de temps ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

{"email":"Adresse e-mail invalide","url":"Adresse du site invalide","required":"Champ requis manquant"}

Rejoignez mes contacts ​pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution

+ la formation gratuite "25 techniques pour apprendre votre vocabulaire" ​