Neurosciences et méthodes "révolutionnaires" : la grande arnaque

Neurosciences et méthodes « révolutionnaires » : la grande arnaque

Des méthodes soi-disant « révolutionnaires » arrivent régulièrement sur le marché, avec toujours le même argument en apparence imparable : les neurosciences. Quand l’argument scientifique est invoqué, mieux vaut être crédible, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas. Peut-on vraiment concilier fonctionnement du cerveau et apprentissage ultra-rapide ? Mon avis sur la question.

Les méthodes « ultra-rapides » peuvent-elles vraiment fonctionner ?

Si vous appréciez le parti pris de mes vidéos, pensez à vous abonner à la chaîne !

Pour aller plus loin sur le sujet : comment le cerveau apprend

Voici d’autres contenus sur la mémorisation, une activité centrale dans l’apprentissage de toute langue.

Pour finir, vous pouvez rejoindre mes contacts privés pour recevoir ma mini-formation de 40 minutes, intitulée « 25 techniques pour apprendre votre vocabulaire ».

2 réflexions sur « Neurosciences et méthodes « révolutionnaires » : la grande arnaque »

  1. Khakham

    Bonjour Pierre,

    Tout d’abord un grand merci pour ton travail. C’est en regardant ta vidéo « lire des romans étrangers » que j’ai eu le déclic, et je viens de finir la lecture de mon premier roman russe.

    Je me permets de suggérer un thème d’ article / vidéo. Aurais tu des conseils pour apprendre à écrire des textes dans notre langue cible ? Je comprends, lis et parle correctement, mais dès qu’il s’agit d’écrire, par exemple sur un sujet d’actualité, je n’arrive pas à convoquer les bons mots, alors qu’en théorie je possède le vocabulaire. On nous a toujours dit à l’école que plus on lit du français, mieux on écrit le français, mais j’ai l’impression que c’est plus complexe s’agissant des langues étrangères.

    Encore merci et bonne rentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.