Améliorer son écoute

Comment améliorer votre compréhension orale (même quand les gens parlent vite)

Vous en avez certainement fait l’expérience, il n’est pas toujours facile de comprendre ce que vous entendez dans une langue. Surtout si les locuteurs parlent vite, ou encore si vous avez l’impression d’avoir une mauvaise oreille. On a vite fait de n’entendre qu’un charabia incompréhensible, dans lequel on ne reconnaît aucun mot. Je vous ai donc préparé un programme complet qui vous permettra de résoudre ce problème, grâce à des exercices simples et ciblés.

« Améliorer son écoute », la formation pour mieux comprendre les langues à l’oral

Grâce aux réponses au sondage que je vous ai fait passé il y a quelques jours, j’ai conçu un cours complet en vidéo pour vous aider à améliorer votre compréhension orale.

La formation est donc disponible cette semaine, jusqu’au dimanche 19/08 à 23h59 (heure de Paris).

Pour avoir le détail du programme et réserver votre place, cliquez sur le lien ci-dessous :

>> J’améliore ma compréhension orale dans n’importe quelle langue étrangère <<

Si vous avez des questions, vous pouvez naturellement me contacter par e-mail pour me les poser, je vous répondrai au plus vite.

Améliorer son écoute

Une réflexion au sujet de « Comment améliorer votre compréhension orale (même quand les gens parlent vite) »

  1. COURTE

    Bonne initiative, étant donné que à l’école l’oral est le parent pauvre des langues.
    Ayant une très mauvaise oreille, avec une femme prof d’allemand, je n’ai jamais rien compris (ou quelques mots au hasard) quand un allemand parlait, même chose avec l’anglais.
    Mais l’allemand, je l’avais étudié en autodidacte avec assimil en autre, et me débrouillais bien à l’écrit.
    Cela m’avait intrigué et il y a plusieurs raisons simultanées.
    – Les zones du cerveau ne sont pas les mêmes pour l’écrit et l’oral, et le fait de commencer par l’écrit parasite l’oral, il s’ensuit une mauvaise codification neurolinguistique concernant le système phonologique.
    Cela ressemble au fait de débuter le tennis avec des mauvais gestes.
    – Un audioprothésiste de mes connaissances m’avait expliqué que c’est plutôt un phénomène psychoaccoustique, dans la mesure ou la musicalité de telle ou telle langue ne convient pas à tout le monde, d’où confusion de phonèmes et difficulté de percevoir le rythme ,la prosodie ce qui complique les choses en cas de débit rapide.
    Je pense que travailler la compréhension orale doit commencer avant l’écrit.
    Je suis plus sceptique quand on a pris les choses à l’envers pour rectifier le tir, surtout si l’on n’est pas naturellement doué pour la perception des rythmes, prosodies, hauteurs de fréquences différentes.
    Les langues restent intéressantes, retraité, j’étudie le russe, le vocabulaire avec memrise (gratuit) et la grammaire, faire travailler la mémoire c’est déjà pas mal, et je ne connais pas de russe et n’ai pas de projet d’aller en Russie, donc pas ce problème éventuel à l’oral.
    Bonne continuation pour vos activités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.