Comment trouver des personnes avec qui pratiquer les langues étrangères

Comment trouver des personnes avec qui pratiquer les langues étrangères

C’est une évidence, une langue vivante est faite pour être utilisée, à l’écrit comme à l’oral. Converser régulièrement dans la langue que l’on apprend est d’ailleurs l’un des meilleurs moyens de progresser, alors pourquoi s’en priver ? Malheureusement, vous êtes nombreux à regretter de ne connaître personne avec qui vous exercer. Cette semaine, Le Monde des Langues se la joue entremetteur et vous donne des pistes pour sortir de votre isolement et faire des rencontres.

Apprendre une langue, l’art de la solitude

L’apprentissage d’une langue étrangère est bien souvent un parcours solitaire. Même si vous prenez des cours et avez un cercle d’amis polyglottes, vous vous retrouverez souvent un peu seul dans votre projet. Je vois deux raisons à cela.

Une activité mal comprise

Le fait d’apprendre des langues étrangères pour le plaisir est encore une activité un peu marginale en France, j’ai pu m’en rendre compte à de nombreuses reprises. Si vous annoncez que vous êtes en train d’apprendre l’anglais, tout va bien, vous essayez simplement de donner un coup de pouce à votre CV ; s’il s’agit de l’espagnol voire de l’allemand, c’est encore compréhensible, vous souhaitez développer des compétences un peu plus rares. En revanche, si vous dites apprendre le lituanien ou le gaélique, attendez-vous à voir votre auditoire ouvrir de grands yeux et vous demander pourquoi diable vous consacrez autant de temps et d’énergie à un passe-temps aussi étrange.
Je pense que de nombreuses personnes se reconnaîtront dans cette description et auront déjà eu l’impression de passer pour des extra-terrestres, même vis-à-vis de langues très répandues.

En découle un sentiment de solitude, qui peut entamer sérieusement votre motivation. Dans ces conditions, il devient urgent de s’entourer de personnes qui comprennent votre projet et qui sont susceptibles de vous aider à le mener à bien.

Rencontrer des correspondants n’est pas toujours facile

Ensuite, si certains n’auront aucun mal à rencontrer des gens avec qui échanger, ce n’est pas le cas de tout le monde. Certaines personnes souffrent de cet isolement et finissent par avoir la sensation que leur apprentissage est une activité uniquement abstraite, qui ne leur permet pas de communiquer avec des êtres humains. Encore une fois, le risque de démotivation est important et cette situation peut mener à l’abandon pur et simple du projet.

Une langue étrangère ne s’apprend pas seul

Rassurez-vous, il est tout à fait possible d’apprendre une langue en solitaire à son domicile, c’est d’ailleurs ce que je fais. Cela étant dit, je vous invite à sortir de votre réserve et à inclure d’autres personnes dans votre projet, il n’en sera que plus efficace.

Partenaire pour apprendre les langues

Des conversations régulières auront pour effet de vous remotiver et de rendre votre apprentissage plus concret.

Pour pratiquer une langue, à qui faut-il s’adresser ?

L’isolement que peuvent ressentir certains d’entre vous est symptomatique du paradoxe qui anime notre société : nous n’avons jamais été aussi connectés, aussi nombreux à vivre en ville les uns près des autres, et pourtant, nous n’avons jamais été aussi seuls.
Ce constat peut paraître accablant, mais il n’y a pas lieu de se laisser abattre : avec les conseils que je m’apprête à vous donner, vous trouverez forcément quelqu’un avec qui correspondre, que vous viviez dans une métropole ou au fin fond de la campagne.

Les locuteurs natifs, une nécessité ?

Avant toute chose, distinguons les deux profils de personnes susceptibles de vous aider dans votre projet.
Tout d’abord, les locuteurs natifs de la langue que vous apprenez. Il s’agit de leur langue maternelle, ils ne cherchent donc presque jamais leurs mots et ont un accent irréprochable, que vous pouvez imiter sans problème. C’est donc vers ces individus que vous devez vous tourner en priorité. Attention toutefois, il vaut mieux que le locuteur soit lui-même intéressé par les langues étrangères ou, encore mieux, qu’il souhaite apprendre la vôtre. Nous verrons très vite en quoi c’est important.

Ne négligez pas pour autant les personnes tombant dans la seconde catégorie, que l’on pourrait qualifier de « mentors ». Elles ont la même langue maternelle que vous (donc, a priori, le français) et ont atteint un niveau avancé dans votre langue cible.
Elles présentent plusieurs avantages par rapport aux locuteurs natifs. Comme vous, elles ont appris la langue « de l’extérieur » et seront sans doute plus à même de comprendre les difficultés que vous éprouvez dans votre apprentissage. Elles auront tendance à utiliser des expressions et des tournures de phrases plus neutres qu’un natif et donc plus adaptées à vos besoins immédiats. Par contre, leur vocabulaire sera fatalement moins riche et leur accent pas forcément parfait.
A titre personnel, il m’est déjà arrivé d’enseigner les langues en amateur ; si je pense être de bon conseil sur de nombreux points, je considère que mon accent, fatalement imparfait, n’est pas un exemple à suivre.

L’idéal, vous vous en douterez, reste de mélanger ces deux profils : d’une part des locuteurs natifs pour pratiquer la langue et découvrir la culture, d’autre part, des apprenants comme vous pour s’entre-motiver et échanger sur les points qui posent problème.

Des locuteurs de la langue, oui, mais lesquels ?

Toute personne parlant votre langue cible n’aura pas vocation à échanger avec vous. Après tout, tous les Français n’ont pas forcément envie d’aider des non-francophones à apprendre leur langue. Vous devez donc vous adresser à des personnes qui ont un intérêt à vous rendre ce service. Cet intérêt peut prendre diverses formes : un ami qui veut vous faire plaisir, un professeur que vous rémunérez ou encore quelqu’un qui souhaite apprendre votre langue en retour.
La dernière option est souvent la meilleure : votre interlocuteur vous enseigne sa langue maternelle et vous lui enseignez la vôtre en retour. Ce partenariat gagnant-gagnant fera que vous vous motiverez réciproquement dans vos projets respectifs : difficile de faire plus efficace.

Où trouver des personnes pour pratiquer les langues étrangères

Maintenant que vous savez vers quel type de personne vous orienter, reste à savoir où les trouver.
L’endroit où vous vivez aura une forte influence sur la manière dont vous devrez procéder. Si vous habitez une grande ville, vous aurez logiquement plus de chances de rencontrer des locuteurs de votre langue cible que si vous vivez à la campagne. Les Parisiens sont généralement les plus avantagés, mais pas toujours : si par exemple vous êtes Strasbourgeois et apprenez l’allemand, vous vous trouvez sans doute au meilleur endroit pour le faire.

Rencontrer des personnes près de chez vous

Les organismes publics et privés

Si vous ne savez vraiment pas par où commencer, renseignez-vous pour connaître les organismes présents dans votre ville et représentant le pays qui vous intéresse : ambassades, consulats, centres culturels… Le personnel de ces organismes saura sans doute vous aiguiller vers des groupes auprès desquels vous pourrez rencontrer des personnes.

Si vous êtes à l’université, vous avez certainement de très nombreuses pistes à explorer, que ce soit via les départements de langues, les soirées Erasmus, où tout simplement une petite annonce à l’attention d’étudiants étrangers.
Vous pouvez également frapper à la porte d’écoles privées spécialisées dans les langues, la traduction et l’interprétariat. Les écoles de FLE (français langue étrangère) se destinent tout particulièrement aux étudiants étrangers, qui seraient ravis de trouver des Français avec qui converser ! Certaines d’entre elles organisent même des tandems linguistiques ouverts à tous, restez à l’affût.

Autre option valable, les boutiques spécialisées, comme les librairies voire les épiceries, fréquentées par des ressortissants du pays qui vous intéresse. Renseignez-vous auprès des commerçants et demandez éventuellement si vous pouvez laisser une annonce.

Des événements organisés près de chez vous

Il existe de nombreuses associations et communautés de passionnés de langues étrangères, qui organisent régulièrement des événements autour de cette thématique. Il s’agit généralement de pique-niques ou de soirées dans des bars au cours desquelles vous pouvez rencontrer des étrangers qui souhaitent apprendre le français et enseigner leur langue.

Ces groupes possèdent souvent un site ou une page Facebook et sont très présents sur des sites communautaires tels que Polyglot Club ou Couchsurfing. N’hésitez pas à vous y inscrire pour voir quels événements sont organisés dans votre ville. Héberger des voyageurs sur Couchsurfing est d’ailleurs un très bon moyen de pratiquer une langue étrangère !
Si vous ne trouvez pas votre bonheur sur ces sites, une recherche sur Google ou Facebook reste toujours efficace. Tapez le nom de votre ville suivi de mots-clés tels que « café des langues », « café polyglotte », « tandem linguistique » voire « speed dating langues » (ce n’est pas une blague).

Trouver un partenaire linguistique

Les grandes villes abritent de nombreux étrangers qui désirent apprendre la langue locale et qui sont prêts à enseigner la leur : profitez-en !

Rencontrer des personnes sur Internet

Si votre lieu de vie ne vous permet pas de participer à de tels événements, pas de panique, Internet regorge de solutions très pratiques. Même si vous habitez dans une grande ville, rien ne vous y empêche d’y avoir recours, surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps libre.

La visioconférence

Il est loin le temps où les correspondances avec des personnes vivant à l’étranger se limitaient à un échange de lettres agrémenté de quelques conversations téléphonique pour les plus fortunés. Internet permet de passer des appels à l’autre bout du monde sans se ruiner, depuis son téléphone ou son ordinateur. Le seul obstacle sera peut-être le décalage horaire, surtout si vos partenaires habitent à l’autre bout du monde.
S’il est possible de se limiter à l’audio, je vous déconseille de le faire : cela reviendrait à vous priver de tout la part de communication non-verbale propre à chaque langue. Ne soyez pas timide, branchez votre webcam !

Pour communiquer en visioconférence, vous avez deux possibilités : soit le faire de manière informelle avec des personnes que vous connaissez en utilisant des logiciels comme Skype ou Hangouts, soit passer par des services spécialisés. Le plus connu d’entre eux reste iTalki, mais il y en a d’autres : Livemocha, Verbling, My Language Exchange…
Ces services peuvent être gratuits ou payants, ou les deux. Par exemple, iTalki vous permet de discuter gratuitement, mais certains utilisateurs sont des professeurs, qui vous facturent la conversation. A vous de voir en fonction de vos besoins et de vos moyens, sachant que des professionnels seront plus à même de vous faire progresser.
A ce propos, rien ne vous interdit de proposer vos services à des étrangers souhaitant apprendre le français ou une autre langue que vous maîtrisez !

Quoi qu’il en soit, je vous conseille de vous entretenir avec des personnes apprenant le français (ou votre langue maternelle), comme je vous l’ai expliqué plus haut. C’est encore plus valable pour la visio-conférence que pour le tandem linguistique dans un bar, car il n’y a pas l’aspect festif pour motiver votre interlocuteur.

La conversation écrite

Les technologies les plus récentes n’ont pas remplacé les bonnes vieilles méthodes de communication, comme le courrier ou l’e-mail, que vous pouvez très bien utiliser pour correspondre. Lorsque je communique avec amis étrangers, par e-mail ou sur les réseaux sociaux, je m’efforce toujours de le faire dans leur langue, si elle fait partie de celles que j’apprends, bien entendu. Notez aussi que recevoir une carte postale dans sa langue maternelle fait toujours plaisir !

En plus de la conversation par messages interposés, vous pouvez aussi vous adonner aux joies de la messagerie instantanée grâce à plusieurs applications sur téléphone. Whatsapp ou Viber peuvent être utilisés à cet effet, mais je vous recommanderais plutôt Hellotalk, qui a été spécialement conçu pour les échanges linguistiques. Cette application disponible sur iOS et Android vous permet de discuter en temps réel avec des personnes parlant la langue qui vous intéresse. Je l’ai découverte récemment et ne manquerai pas de vous en reparler quand je l’aurai plus utilisée.

Quelques recommandations pour finir

Maintenant que vous savez comment rencontrer des personnes avec qui échanger, laissez-moi vous donner quelques conseils pratiques pour rendre vos conversations plus enrichissantes encore.
Premièrement, si vous trouvez un partenaire pour un échange linguistique, assurez-vous pour chaque session de diviser équitablement votre temps entre sa langue et la vôtre, sauf bien sûr s’il s’agit d’un professeur.
Ensuite, essayez de diversifier vos contacts, si vous en avez le temps. Cela vous sensibilisera à différentes façons de parler et d’éviter de rester coincé avec un partenaire avec qui vous ne progressez pas. Diversifiez aussi les moyens de communication : messagerie instantanée, visioconférence, e-mails…
Enfin, préparez vos séances de conversation. Il serait dommage de ne pas savoir quoi dire ou de vous lancer dans des sujets dont vous ne maîtrisez pas le vocabulaire. De cette manière, vous rendrez vos conversations plus animées, donc plus efficaces et motivantes.

Conclusion : lancez-vous et parlez

Trouver une personne avec qui discuter dans une langue étrangère n’est, en fin de compte, pas très compliqué. Les possibilités sont immenses et vous trouverez forcément la solution qui vous convient. Il ne vous reste plus qu’à franchir le pas. Le fait d’aborder des inconnus peut faire peur à certains, mais il serait dommage de passer à côté de ce formidable moyen de progresser dans une langue étrangère, tout en vous faisant des amis.

Pour aller plus loin : la formation complète

Si vous avez des difficultés à trouver un correspondant ou si vous ressentez des blocages à l’oral, j’ai créé une formation en vidéo intitulée « Conversation efficace ». Elle vous fournira un plan d’action pas à pas et vous fournira de nombreuses adresses (physiques ou sur Internet) pour rencontrer des locuteurs natifs. Vous trouverez plus d »informations sur cette page.

Crédit images : Nacho Rascón, Sacha Fernandez, Mo Riza,

6 réflexions au sujet de « Comment trouver des personnes avec qui pratiquer les langues étrangères »

  1. Richard

    Bonjour,
    personnellement je recommande le site conversation exchange qui permet de nous mettre en relation avec des étranger désireux d’apprendre le français et prêts à nous aider dans leur langue native, par l’intermédiare de skype ou hangout, ou tout simplement en face à face si on a la chance d’habiter dans une grande ville .

  2. Renato

    Si vous etes en train de lire ce commentaire, sil vous plait, envoye moi une message dans le whatsapp, mon numero est 55 (bresil) 41-98776-7567, je suis interesse en ameilleurer mon francais… merci et a bientot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.